bouteilles

Guide de survie #1 : La foire aux vins

C’est bientôt septembre, la fin des vacances, la rentrée et le retour du sempiternel marronnier du monde bachique, j’ai nommé :

La foire aux vins

On ne va donc pas tarder à voir déferler, à grand coup de publicité et de prospectus, quantités de promotions et d’offres plus alléchantes les unes que les autres (sic). Autant d’occasions immanquables, dans des labyrinthes de centaines de bouteilles qui vont envahir le hall de notre grande surface préférée (re-sic).

Comment s’y retrouver au milieu de tout ça ? Y’a t il vraiment de bonnes affaires et quels sont les pièges à éviter lors de cette grand-messe annuelle du cru à prix coûtant ?

Quid du vin en grande surface

foire au vins

Il est entendu que le type de canal de commercialisation qu’est la grande distribution implique certaines contraintes pour les vins et le vigneron. Le référencement, fait au niveau national, porte sur des grands volumes et des prix d’achat âprement négociés. On trouve donc en grande majorité des vins sur des appellations génériques issues de grandes exploitations ou de coopératives, pratiquant une culture « industrielle » aux rendements élevés.

Ces vins, souvent consensuels, sont destinés à être vendus à très bas prix* à des consommateurs novices, livrés à eux même et faisant face à une offre peu qualifiée mais abondante**.

On peut également s’interroger sur les conditions de conservation des vins lors de la logistique d’acheminement et de stockage, et de sa présentation debout en rayon, à la lumière et soumis à une température élevée.

Ce constat général est sans doute un peu caricatural, et certaines enseignes vont ponctuellement faire des efforts de sélections (régionales, hors des centrales d’achat, donc sur des volumes moindres) et de mise en condition (zones tempérées, caves à vins pour des crus prestigieux). Certains magasins de proximité (type monoprix) ou Hyper (comme E.Leclerc à Levallois-Perret ), à la faveur d’un chef de rayon passionné, peuvent aussi proposer une offre qualitative et cohérente.

Il n’en reste pas moins que cela reflète une certaine réalité pour une grande majorité des enseignes de grandes distribution.


Le miroir aux alouettes

prix-choc

La foire aux vins va être l’occasion pour l’enseigne de faire ce qu’elle sait faire le mieux, c’est à dire vendre en volume. Tous les moyens seront bons pour inciter à l’achat.

Il est donc nécessaire d’éviter par dessus des promotions et des offres mirobolantes du type 6 bouteilles achetées, 6 bouteilles offertes, qui porteront immanquablement sur des vins sans intérêt qui finiront certainement dans une sauce ou dans l’évier.

On va aussi voir fleurir des macarons de médailles à des concours plus ou moins connus, des étiquettes « coup de cœur » ou « sélection du sommelier ». En l’état peu de concours sont vraiment crédibles. Ils sont souvent organisés à la va vite sur demandes des enseignes et utilisent des critères de notations orientés. Les valeurs sûres seraient pour moi le concours des grands vins de Macon et celui du salon des vignerons indépendants, dont le jury est constitué d’amateurs.

concours-vignerons-indés

De même, privilégier les sélections des grandes références type Hachette, Bettane & Dessauve ou de la presse spécialisée, qui engagent d’une certaine façon leur crédibilité sur la qualité de leur sélection.

Alors que faire ?

Dans ce contexte un peu compliqué, les bonnes affaires sont rares mais restent possibles, à conditions de bien chercher et respecter certains critères :

  • la gamme de prix : éviter les vins aux prix trop bas, mais aussi trop élevés. Les grands vins prestigieux que l’on peut trouver dans ces foires ne sont que des offres d’appels, souvent disponibles en très petite quantité et qui n’ont de toute façon pas besoin de ce type d’événement pour se vendre. Il faut donc plutôt viser une gamme intermédiaire (10-20€) sur des appellations connues mais petites et des producteurs autant que possibles identifiés.
  • Le type de vin : vu le contexte, préférer des vins à boire dans l’année, ou pour compléter une cave existante, plutôt que de miser sur de vins de garde. Toujours être vigilant sur le millésime, notamment sur les vins de Bordeaux.

 Le bon réflexe est aussi de s’informer en amont, via les sites des enseignes ou des prospectus ainsi que les dossiers de la presse spécialisé comme la revue des vins de France, et repérer ses cibles potentielles en toute tranquillité.

Il faut enfin faire ses achats rapidement, dès le jour d’ouverture. Les bonnes affaires partent rapidement et malheureusement souvent dès les soirées inaugurales (sur invitation ou non) que bon nombre d’enseignes font la veille de l’ouverture officielle de la foire aux vins. Ne pas hésiter à les solliciter pour y participer.

et sinon ?

Il reste la solution de se tourner vers son caviste préféré, qui fera sans doute une opération pour cet événement de rentrée, et sur lequel on pourra compter sur la relation de confiance et l’expertise de sélection.

On peut aussi aller consulter mon anti-guide d’achat pour une sélection de vin de caractère à prix doux.

*  prix moyen d’achat d’une bouteille en grande distribution entre 3 et 4€

** jusqu’à 1500 références


Date des foires aux vins 2016

  • Lidl : à partir du 31 août
  • Casino : 2 au 17 septembre
  • Géant : 8 au 20 septembre
  • Intermarché : 6 au 18 septembre
  • Carrefour : 28 septembre au 10 octobre
  • Leader Price : 8 au 18 septembre
  • Franprix : 7 au 18 septembre
  • Monoprix : 7 au 25 septembre
  • Nicolas : 7 septembre au 4 octobre
  • Système U : 20 septembre au 1er octobre
  • Auchan : 16 septembre au 2 octobre
  • E.Leclerc : 28 septembre au 8 octobre
Publicités

Une réflexion sur “Guide de survie #1 : La foire aux vins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s