Master Pros RVF Vallée du Rhône

La saison des salons bat son plein en cette fin d’année 2016. Nouveauté cette année, la Revue des Vins de France crée une nouvelle série d’événements appelés les Master Pros et dédiés au professionnels. Cette série se décline en quatre thématiques (Champagne, Bourgogne-Beaujolais, Vallée du Rhône et Bordeaux) et ont lieu dans le très chic cadre de Park Hyatt Paris-Vendôme.

Deux semaines après l’événement consacré aux Bourgogne & Beaujolais, voici donc la vallée du Rhône mise à l’honneur lors de ce salon, et particulièrement le sud. En effet, parmi les 19 producteurs présents,  16 représentaient des appellations méridionales comme les Côtes du Rhône Village, Cairanne, Vacqueyras, Gigondas et bien sur Châteauneuf du Pape.

Et cela tombait très bien, car si mon histoire avec le vin m’a amené à apprendre et connaître à travers les produits de la vallée du Rhône, c’était avant tout sur la partie septentrionale. C’était donc l’opportunité de préciser mes connaissances et mon goût des vin du Sud.

Moral au beau fixe sur les derniers millésimes

Pour les vignerons présent, la décontraction était de mise. La vallée du Rhône sort en effet de deux excellents millésimes. Comme quasiment partout en France, 2015 s’avère une réussite. Sur les rouges tout d’abord avec des maturités et des matières hors norme,  mais aussi sur les blancs pour ceux qui ont su préserver acidité, fraicheur et tension. Un exercice qui n’est pas toujours évident sur un millésime aussi solaire. Le Millésime 2016, est l’excellente surprise, avec un mois de septembre parfait apportant ce qu’il faut d’eau après une période exceptionnellement sèche, tout en conservant des bonnes conditions de vendanges. Un millésime finalement qualifié de facile par les vignerons, qui sauf épisodes très local de grêles, sont passés au travers des catastrophes climatiques qu’on eut à subir beaucoup d’autres régions. Beaucoup pense qu’il sera même supérieur en qualité à 2015.

Voici mes coups de cœurs  :

master-pros-rvf-rhone-cave-de-tain

Cave de TainSaint-Joseph, Crozes-Hermitage, Hermitage

Home sweet home. C’est avec un grand plaisir que je retrouvais l’un des rare représentant du style du Rhône septentrional, et je n’ai pas été déçus loin de là. Les cuvée présentées étaient quasiment toutes des sélections parcellaires et d’un excellent niveau. Les blancs de Saint-Joseph et de Crozes Hermitage (2015) se révèlent minéraux, tendus, salins et dotés d’une belle énergie. L’Hermitage au coeur des siècles 2012 affiche profondeur et subtilité sur de magnifiques notes miellées. En rouges le Crozes Hermitage les hauts du fief 2015 est floral, fruité, rond et gourmand. Le Saint-Joseph Esprit de Granit 2015 est plus intense, affichant des notes animales, minérales et épicées. Enfin l’Hermitage Gambert de Loche 2011 est superbe d’arômes fins (épices douces, truffe), de profondeur et d’élégance sur des tanins racés et une belle gelée de fruits noirs.


master-pros-rvf-chariteChristophe Coste Sélections – Côtes du Rhône, Châteauneuf du Pape

Très jolie rencontre avec Christophe Coste, vigneron visiblement passionné, intéressant et ouvert à l’échange. Il présentait les vins du domaine Charité (Côtes du Rhône, Côtes du Rhône Village) sur le terroir de Signargues et du Château Capucine (Châteauneuf du Pape). On trouve ici une gamme très cohérente, moderne, digeste et qui possède pour certaines cuvées de véritables partis pris avec beaucoup de personnalité. En Blanc, la cuvée Dame Blanche 100% viognier est vive, joliment aromatique et affiche une belle fraicheur, évitant la caricature des viogniers du sud souvent patauds, alcooleux et fatiguant. En rouge, les cuvées Bastien et Cayenne ont du volume, une belle expression de fruits mûrs et d’épices, bien contenues par une trame réglissée. La Cuvée Les Ombres (100 % Syrah) affiche une sacré concentration, présente une belle intensité aromatique et pousse les marqueurs de la syrah (violette, réglisse, poivre) tout en restant très harmonieuse et équilibrée. La cuvée Dame noire (100% mourvèdre) est elle aussi intense, marquée par les épices, le poivre et des notes infusées de garrigue, Très bon !

Sur Châteauneuf du Pape, le Château Capucine 2013, (100% grenache) est fin et subtil, déjà très en place. Il présente une belle complexité aromatique, de notes de fruits confiturés et bois noble.


master-pros-rvf-rhone-bachelardsChâteau des BachelardsIGP Comtés Rhodaniens

Rencontre mémorable et vins tout aussi surprenant attendaient les visiteurs au Château des Bachelards. Alexandra de Vazeilles, personnage haut en couleurs, présentait deux vins en IGP Comtés  Rhodaniens. Découverte d’autant plus surprenante que le domaine, situé a Fleurie, produit essentiellement des Beaujolais en AOC (Fleurie, Moulin à vent) et Pouilly-Fuissé. C’est donc bien du Gamay (production en biodynamie), mais dans l’esprit des vins du Rhône qu’il s’agit de déguster ici. Présenté dans une élégante bouteille bordelaise, Esprit de Finesse 2015 étonne par sa subtilité. Malgré une évidente matière et concentration, c’est plein d’élégance, floral, très équilibré avec des tanins presque poudrés Il en résulte un vin atypique à faire découvrir à l’aveugle et sur des associations gastronomiques audacieuses comme avec un beau poisson par exemple, Très bon ! Esprit de Géométrie 2015 est plus saillant, structuré, acidulé et gouleyant, avec une finale plus épicée.


master-pros-rvf-rhone-marcel-richaudDomaine Marcel RichaudCôtes du RhôneCairanne, Rasteau

C’est avec toujours un grand plaisir que je retrouve le domaine Marcel Richaud, que j’apprécie et dont j’ai eu l’occasion de faire une visite au domaine. Le millésime 2015 présenté ici ne me fera pas changé d’avis tant il est réussi. On retrouve les grandes qualités du domaine, à savoir des vins tout en finesse et précision, avec beaucoup de profondeur et de maîtrise. Le Cairanne blanc est splendide, à la fois gourmand, mûr mais aussi tendu et plein d’énergie. En rouge, le Côtes-du-Rhône Terre de Galets est un pur plaisir de fruits et d’épices. Le Cairanne rouge ajoute, complexité et profondeur sur des notes de garrigues et d’épices douces. Le Rasteau est solaire, développe des belles maturités, des notes cacaotées et de moka. Enfin la cuvée Cairanne L’Ebrescade monte en puissance, concentration et richesse, avec un volume prometteur, des notes fumées et une finale longue et poivrée.


master-pros-rvf-rhone-domaine-de-nalysDomaine de NalysChâteauneuf du Pape

Le domaine présentait ici une jolie gamme de châteauneuf du pape, qualitative et homogène mais c’est particulièrement les vins blancs que je retiendrai ici. Dès la cuvée classique (2014, 2015) on sent un équilibre entre une jolie expression du fruit (agrumes, poire), un volume intéressant avec un bois bien intégré, une bonne tension et une fraicheur préservée. On atteint des sommet avec la cuvée Eicelenci 2014, avec belle complexité aromatique sur des notes de fruits (abricot, poire, melon), de fleurs blanche (chèvrefeuille). Le jus est puissant mais harmonieux et maîtrisé, marqué par une structure presque tannique rappelant le thé, le fruit sec, un joli gras miellé bien contrebalancé par une vive acidité ainsi qu’une belle tension minérale, et quelle persistance !


A retenir également les rapports plaisir / prix remarquables :

img_4868

 


Conclusion

Encore de belles rencontres faites lors de ce salon, majoritairement consacrés au vin du sud, et la confirmation que les vins des côtes du Rhône, côte du Rhône village, et crus recèlent de pépites à l’excellent rapport plaisir / prix.

On sent dans cette sélection de vignerons une envie commune de produire des vins digestes, modernes et frais, évitant l’écueil de tomber dans des extractions trop poussées et de produire des bêtes à concours, style prisé au début des années 2000. Ce tournant dans le style est salvateur et permet à mon sens de remettre en avant le terroir et le travail du vigneron.

C’est aussi la découverte des Châteauneuf du Pape blancs (que je trouvais jusqu’ici peu convaincant sur les rares bouteilles que j’avais pu croiser). Plusieurs producteurs, comme l’excellent domaine de Nalys, proposaient des Châteauneuf élégants, subtils et sans lourdeurs qui n’était pas sans rappeler certains Hermitage blanc.

Ce fut également un grand plaisir de retrouver la cave de Tain et ses crus septentrionaux en sélection parcellaires d’un excellent niveau, qui finissent de convaincre des progrès qualitatifs fais ces dernières années et prouve, s’il le fallait, qu’une cave coopérative peut aussi produire de très beaux vins.

Publicités

2 réflexions sur “Master Pros RVF Vallée du Rhône

  1. Ping : tuvasdéguster

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s